Installation... du blog !



Faut bien se lancer.

-allez, une introduction au blog, c'est banal, mais ça sera pas forcément
de trop pour annoncer la couleur et un peu me présenter-



Pourquoi écrire un nouveau blog médical ?


C'est vrai, y'en a déjà beaucoup. Puis qui racontent vachement mieux des histoires que j'ai l'habitude de le faire.

Pas la peine de parler (que) de la médecine générale en général, pour ça, y'en a déjà des tas qui font ça très bien. Des bien connus qui m'ont fait apercevoir avant mon internat le visage de cette médecine non apprise à la fac qu'est la MG (Dupagne, Borée, Winckler, Jaddo...), d'autres que j'ai découvert ensuite (liste trop longue pour être développée entièrement). Pas la peine de parler internat de médecin générale et tout ce qui va avec, c'est déjà (très bien) fait (avec une vision des choses que je partage). Ma vision des choses se retrouve aussi dans certains blogs dans lesquels je reconnais parfois mes idéaux et mes doutes, certains articles ou je retrouve mon côté optimiste activiste pour sauver la MG, alors même que j'adhère à l'analyse triste de notre système de santé relatée par d'autres. Même des expériences burlesques très similaires à celles que j'ai pu connaitre lors de stages/remplacements/pré-installation sont déjà racontés avec beaucoup d'humour :-)
(d'ailleurs bien dommage que ce blog n'ai pas continué, on attend toujours la suite de la pré-installation...)

Bref, pas la peine de galérer en cherchant à créer, suffit de relayer de temps en temps un article des blogs sus-cités (et de bien d'autres) pour exprimer ma vision des choses.

Être lecteur-relayeur quand tout est déjà si bien raconté, c'était bien confortable. Pas remplacer l'existant, juste balancer de temps en temps des salves de 140 caractères sur Twitter pour ajouter ma petite touche me suffisait amplement.


Et pourtant, c'est en étant confronté aux limites de cette solution fainéante que j'ai trouvé une motivation pour me bouger un peu, et parler d'un sujet à mon goût pas assez développé sur la blogo-twittosphère médicale.

Quand je vois tant de médecins généralistes, même parmi mes mentors, déplaquer, dire aux jeunes de ne pas s'installer, ça nous désole, mes 140 caractères et moi.

Moi je veux m'installer malgré tout, mais difficile de contrer le désespoir entraîné par ces paroles fortes d'un si petit revers de clavier.
Quand je vois pleins de jeunes MG dire qu'ils ne s'installeront jamais parce qu'à l'heure actuelle vaut mieux être remplaçant ou salarié à l’hôpital, ça me désole.
Le métier de praticien hospitalier ou remplaçant en médecine générale étant pour moi tout à fait différent de celui de médecin 'traitant' généraliste installé. Et à mes yeux bien moins passionnant.
Même si je dois m'installer dans de mauvaises conditions, je serai bien content de faire le métier que j'aime, quitte à me battre en permanence (contre des moulins peut-être) pour tenter d'améliorer les dîtes conditions de mes semblables.
Après tout, je lisais en première année de médecine "Voyage au bout de la nuit" de Céline, et je trouvais le métier de toubib qui y est décrit magnifique... donc il m'en faudra beaucoup pour me décourager ;-)

Mais des discussions sur Twitter est aussi venu l'espoir :
-Quelques jeunes installés rencontrés sur Twitter et/ou IRL confirmant que le métier de MG installé est bien plus intéressant. Peu le racontent en détail, beaucoup se limitent à quelques tweets. Mais en version longue, peu d'expériences, ou alors blogué avec circonspection (et sans la suite), ou avec le déplaquage qui démange dans plusieurs articles...
-Quelques uns qui franchissent le pas en même temps que moi et se soutiennent, et même qui sont aidés dans leurs démarches par des un peu moins optimistes apportant leur expérience.
-Des personnes qui déconseillaient l'installation au risque d'entretenir le système, et qui maintenant sont dans des démarches créatives pro-installation.
-Une dynamique impressionnante se dégageant d'un congrès sur notre profession pleins de jeunes médecins et d'universitaires (allant à contre courant de l'abandon qu'adoptent tant de MG fatigués).
Manquerait juste que tous les motivés de la FFMPS s'inscrivent et tweetent en masse et ce serait parfait :-)

Et bien un peu d'optimisme dans le contexte actuel je trouve ça cool !
Bon, optimisme certes modéré, au vu du système actuel peu favorable (administration de plus en plus lourde (et les réformes annoncées ne vont pas dans le sens d'une réassurance), démographie médicale catastrophique, profession relativement dévalorisée au yeux de beaucoup)...

Mais encore une fois je pense qu'il faut avancer en luttant.
Et je suis persuadé que malgré tout, on peut encore à l'heure actuelle s'installer pour faire de la bonne médecine générale, en aimant ce qu'on fait, sans burn-out systématique.
C'est ce que je vais essayer de faire. Et je ne suis pas le seul.
C'est certes un combat contre le sens du vent, c'est pas du tout cuit.
Mais c'est possible !

Et pour le prouver, je pense que le mieux est d'en parler. Et comme 140 caractères ça fait un peu juste, et bien j'ai voulu créer un blog parlant installation, voici !

Donc j'ai ouvert ce blog pour discuter de l'installation en médecine générale !

Et puis aussi de temps en temps d'autres sujets, liées de près ou de loin à ce thème (exemple : démographie médicale, formation universitaire, actualité/réformes...). Et pourquoi pas de temps en temps de choses sans rapport, faut se détendre des fois :-)

Attention, j'ai bien écrit dans la phrase en gros et gras ci-dessus "discuter" ! Par là je veux dire que je ne souhaite pas faire du mono(b)logue, discussion et interactions sont attendues :-)

Et pas forcément que sous la forme de commentaires, toute expérience étant bonne à prendre face à la grande inconnue qu'est l'installation, si vous voulez faire un article sur votre installation passée, présente ou future, qu'elle se soit bien ou mal passé, vous êtes les bienvenus ici :-)

(nan, puis ça m'arrange car je me connais, je suis lent et féniant, je vais pas forcément écrire assez souvent pour faire vivre le blog)



Allez, fini d'introduire, va falloir entrer dans le vif du sujet, et que je m'attelle à écrire à propos de mon projet d'installation en rural dans un village comportant à l'heure actuelle 3 médecins âgés de plus de 65 ans. Ça fait rêver, hein ? ;-)


La suite au prochain épisode.


Commentaires

  1. Bonjour, Bravo pour le lancement de votre blog, et pour votre installation ! Je partage le même sentiment que vous concernant l'attrait et l'intérêt d'une installation libérale (bien que non médecin mais baignant dans le milieu médical) et suis heureuse de voir de jeunes médecins qui se lancent, avec optimisme et réalisme. Je suivrai vos articles et vos avancées avec grand intérêt, le retour d'expérience 'en live' étant toujours très riche. Et si jamais il vous manque des infos, j'espère que vous trouverez quelques réponses sur www.SolutionsMedicales.fr (s'installer en libéral, à la campagne, où s'installer, quel statut, la SISA...etc ou Gérer un cabinet...) où nous essayons , en toute modestie et en toute indépendance, de donner quelques clés complémentaires à votre formation médicale pour votre installation. N'hésitez pas à nous faire des suggestions si vous trouvez des sujets importants non abordés, nous serons ravis de compléter notre proposition d'information aux jeunes médecins
    Au plaisir de vous lire prochainement, avec tous mes encouragements (pour le blog ET l'installation). Delphine

    RépondreSupprimer
  2. Bonne chance pour l'installation et le blog ! tout plein de bonnes vibes

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus !

Posts les plus consultés de ce blog

IVG, Misoprostol, Cytotec...

MSP, Big Pharma, ARS, NMR... (in)dépendance ?

MSP : premier bilan